Outils pour utilisateurs

Outils du site


toolkit:acolytes_et_allies
Échelle  


Acolytes et alliés



Les joueurs peuvent choisir à la fois des acolytes et des alliés en tant qu’extras, mais différencier un étonnant serviteur d’une escouade d’agents entraînés peut être délicat. Il existe quelques moyens pour distinguer un acolyte qui travaille étroitement avec les PJ, d’alliés entraînés qu’ils peuvent appeler dans des conditions spécifiques.

Permissions et coûts

Bien que les acolytes et les alliés soient tous deux des extras, les acolytes tendent à être débloqués au travers de relations personnelles et les alliés tendent à provenir de permissions tirant leur origine d’organisations ou de ressources. Par exemple, Sherlock Holmes peut prendre l’aspect Ami proche du Dr. Watson pour ajouter Watson en tant qu’acolyte, alors que prendre l’aspect Employeur des irréguliers de Baker Street permet d’ajouter les innombrables enfants anonymes qu’il utilise comme espions et coursiers. Il en est de même pour les coûts, les acolytes tendent à imposer un coût social et relationnel aux personnages, en leur demandant de contribuer à des causes importantes ou de les aider an cas de besoin, alors que les alliés requièrent habituellement un paiement direct, des faveurs ou d’autres ressources.

Jauge de stress et conséquences

Une façon intéressante pour différencier les acolytes des alliés est la jauge de stress et les conséquences durant les conflits. Les acolytes sont comme des personnages secondaires, donnez-leur une jauge de stress limitée, une conséquence légère (ou peut-être modérée) et une extrême qui peut modifier la feuille du personnage à un moment dramatique.

Les alliés, en revanche, sont habituellement des personnages anonymes qui ont une case de stress pour chaque membre de l’équipe. Le stress infligé aux alliés les met en général hors de combat plutôt que de leur infliger des conséquences qui durent sur plusieurs scènes. Cette distinction rend plus difficile le fait de se débarrasser d’un groupe d’alliés en une seule attaque, mais rend les acolytes plus flexibles et résistants face à des situations variées, physiques ou sociales, au cours desquels ils peuvent utiliser leurs conséquences pour protéger les PJ.

Alliés permanents, alliés temporaires

Les acolytes sont pratiquement toujours une partie permanente de la feuille de personnage, mais les alliés peuvent être temporaires, selon les besoins du PJ. Par exemple, un officier du renseignement pourra avoir l’aspect Envoyé par les Fédéraux pour pouvoir appeler à volonté un groupe d’agents fédéraux au prix d’un point de restauration. Il est également envisageable qu’un tel personnage puisse renoncer à des alliés permanents au profit de la création d’un avantage pour une scène en utilisant Relations ou Ressources. Bien sûr, les alliés permanents devraient être beaucoup plus puissants, avec plus de cases de stress, des aspects et des prouesses supplémentaires, que les alliés temporaires qui sont à peine mieux que de faibles sbires anonymes.

toolkit/acolytes_et_allies.txt · Dernière modification: 2015/11/27 14:00 par sioc