Ambre et niveau de réalité

Avatar de l’utilisateur
MurphJDR
Messages : 21
Inscription : 08 févr. 2016, 15:42
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar MurphJDR » 08 déc. 2016, 16:25

Entendu ! Utiliser les approches n'est pas compliqué en tant que tel, ça demande en revanche plus de consensus entre les joueurs et le MJ.

Par exemple, le PJ cherche à se cacher : il utilise l'Approche Astucieuse, Soigneuse ou Sournoise ? C'est au MJ de répondre, en accord avec son joueur. Le MJ peut demander plus de précisions. A-t-il le temps de trouver la meilleure cachette possible ? Non ? Alors ce n'est pas l'approche Soigneuse.

Première idée, le PJ lance directement les dés avec son approche Sournoise.

Eventuellement, l'action peut se diviser en deux : je Crée un Avantage avec mon approche Astucieuse ("J'ai Trouvé Une Bonne Cachette") puis j'en Crée un deuxième Avantage avec mon approche Sournoise ("Caché !"), quitte à profiter du bonus lié au premier avantage. L'opposition tentera du Surmonter un Obstacle avec le niveau de réussite du deuxième jet.

C'est le MJ qui tranche (le PJ a-t-il le temps de trouver une cachette ?), si possible avec l'accord de la table. D'où cette notion de consensus peut-être plus fort entre joueurs et MJ.


Avatar de l’utilisateur
François-XavierGuillois
Messages : 38
Inscription : 10 nov. 2016, 14:34
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar François-XavierGuillois » 08 déc. 2016, 17:31

J'aurais peut être plus de mal avec cette approche collaborative car sur le jeu original, le MJ a vraiment tout pouvoir, et je pense que ca participe à l'ambiance de choses réelles immuables qui fixent le cadre. En fait, je ne sais pas si c'est vraiment viable de faire choisir aux autres joueurs les moteurs de l'intrigue puisque c'est tout de même à la fois un univers à secret et un univers de pouvoirs cachés. J'avais eu une discussion d'ailleurs avec les joueurs sur le fait que suivant les MJs on était toujours surpris de la manière dont marchaient les pouvoirs, et qu'il fallait une bonne partie de la campagne avant de comprendre comment s'en servir.

Je ne dis pas que c'est l'unique méthode, mais je pense que ca participe à l'esprit du jeu, et le mettre à bas pour une méthode plus interactive risque selon moi d'affaiblir l'intensité de la narration. C'est d'ailleurs un de mes seuls bémols sur les jeux à définition de cadre, il faut faire avec l'impro de chacun et en très peu de temps, du coup souvent on n'a pas le loisir de s'impliquer émotionnellement dans le récit.

J'ai moins cette crainte avec la version core rules et où on propose un choix fermé durant la définition des cadres plutôt que des choix ouverts. C'est comme ca que je l'envisageais du moins.


Avatar de l’utilisateur
MurphJDR
Messages : 21
Inscription : 08 févr. 2016, 15:42
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar MurphJDR » 09 déc. 2016, 13:17

Bien d'accord avec toi sur le fait qu'Ambre marche essentiellement aux secrets, ce qui est moins facile à gérer avec un système type Fate, en narration en partie partagée. Je pense notamment au fait que les Aspects, y compris des PNJ sont a priori visibles sur la table.

Mais de ma visu, Fate Core et Fate Accéléré ont quasiment le même niveau de partage de narration, associé à l'utilisation des points Fate. J'avais lu il y a quelques temps que Fate était un moteur pour simuler de la narration, pas de la réalité : pour ainsi dire, en motorisant Ambre avec du Fate (Core ou Accéléré), tu arriverais certainement à un résultat plus proche des livres de Zelazny et moins à l'ambiance du JDR Ambre, en particulier pour la partie pouvoirs.

Pour répondre en bref à ton commentaire, fais attention en utilisant Fate Core, il ne ferme pas vraiment les cadres pour le MJ et les joueurs.


Avatar de l’utilisateur
François-XavierGuillois
Messages : 38
Inscription : 10 nov. 2016, 14:34
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar François-XavierGuillois » 24 juin 2017, 21:18

Je viens de terminer la lecture de Fate Accéléré. En fait, je m'attendais à une autre approche, si vous me permettez l'expression, mais c'est surtout le côté allégé qui m'a frappé à la fin. Effectivement, les approches et l'absence de compétences sont plus adaptés pour Ambre. En relisant les exemples de personnage, je me suis rappelé qu'il était plutôt bien de mettre des liens entre les personnages dans les aspects, ce qui peut être intéressant pour la famille d'Ambre (par exemple, Benedict serait l'Ainé de la famille, ce qui justifierait le fait que même Corwin n'ose pas trop lui tenir tête directement). Mais cela veut dire aussi que du coup la définition des PNJs sera très dépendante de la campagne qui est proposée. Brand peut être vu soit comme un surdoué de la famille, soit comme un profiteur malintentionné, en le mettant noir sur blanc dans les aspects on fait forcément pencher la manière dont on joue le PNJ.

Par rapport aux discussions précédentes, où vous m'avez montré comment bien utiliser les aspects, il me reste toujours une interrogation de "puissance" : un prince d'Ambre peut soulever une voiture, et pas un humain normal. même s'il a l'aspect prince d'Ambre et l'autre non, je me dis que ca fait trop de pouvoirs (marelle, malédiction, voyage en ombre, puissance physique et mentale, etc.) centrés sur un seul aspect.


Avatar de l’utilisateur
MurphJDR
Messages : 21
Inscription : 08 févr. 2016, 15:42
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar MurphJDR » 30 juin 2017, 16:50

Bonjour François-Xavier,

Plus tu avances sur tes réflexions, plus je mets à jour les miennes !

A mon avis, il faut quitter le principe des "pouvoirs" qui est celui d'ADRPG (et de bien d'autres), pour entrer dans celui de la permission narrative. Un Prince, ou une Princesse d'Ambre a parcouru la Marelle, peut soulever une voiture, attaquer quelqu'un mentalement via atouts. Les conflits se font entre PJ / PNJ de même niveau de puissance, les autres étant réduit au rang de Sbires, voire d'Obstacles à surmonter.

Allez, une proposition d'exemple, Corwin au démarrage du tome 2 :
Concept : Corwin, Héritier Légitime du Trône, Prince d'Ambre En Exil
Problème : Je Tuerai Eric

Aspects :
1 : "Je Suis Maussade, Amer et Ivre"
2 : Amoureux (Transi) De Deirdre, et de Plein d'Autres
3 : Guerrier et Compositeur A la Rose d'Argent

Approches :
Astucieux Bon (+3)
Flamboyant Moyen (+1)
Puissant Moyen (+1)
Rapide Passable (+2)
Soigneux Passable (+2)
Sournois Excellent (+4)

Prouesses (5 prouesses) :
Porteur de Grayswandir (2 prouesses) : inflige 4 stress automatique aux Créatures du Chaos en cas d'attaque réussie, peut servir de substitut à la Marelle, selon la permission du MJ
J'encaisse tout : Corwin dispose d'une case de stress (2 points) supplémentaire et d'un conséquence supplémentaire Moyenne
Récupération supérieure (2 prouesses) : Corwin efface ses Conséquences au rythme normal, sans avoir besoin de se reposer ou de recevoir des soins. S'il reçoit des soins, cela améliore le rythme de guérison (traiter une conséquence Modérée comme une Légère et une Grave comme une Modérée).

Stress :
1, 2, 2, 3

Conséquence : 1 Légère, 2 Modérées, 1 Grave

A+


Avatar de l’utilisateur
François-XavierGuillois
Messages : 38
Inscription : 10 nov. 2016, 14:34
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar François-XavierGuillois » 02 juil. 2017, 17:10

Exemple intéressant :)

Le concept fait déjà trois aspect, c'est pas un peu beaucoup ?

Sur Héritier légitime, ca se discute, en fait ils trouvent tous une bonne raison d'être légitimes ;)

Réduire les ombriens au rang de sbires est une bonne idée. petit à petit, très lentement et à mesure que je rentre dans la maîtrise, j'arrive à me rentrer les concepts de fate dans la tête.

J'ai rajouté également le principe des contributions, sur la base d'un point de restauration par contribution prise. Je travaille sur un système de ressources très similaire à celui de JadePunk, avec en plus les ombres. Je propose également aux joueurs un aspect "Mon histoire me ment", qu'on peut utiliser pour révéler un rebondissement ou une contre vérité dans sa propre histoire. c'est notamment utile pour les fils d'Ambre qui ne savent pas grand chose sur leurs parents.


Avatar de l’utilisateur
MurphJDR
Messages : 21
Inscription : 08 févr. 2016, 15:42
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar MurphJDR » 03 juil. 2017, 13:31

Hello,

Si les autres PJ / PNJ majeurs sont bâtis de la même façon, non ça ne fait pas trop. Sinon, je prends comme postulat que Corwin se considère et est probablement considéré par pas mal de gens comme l'Héritier Légitime, au moins, de façon à l'invoquer ! Ex : "comme je suis l'Héritier Légitime, je reçois +2 à mon jet pour résister de façon Puissante à l'attaque mentale par Atout d'Eric". Ou : "comme je suis l'Héritier Légitime, je choisis une Contrainte et je ne fuirai pas lors de l'attaque manquée sur Ambre, quitte à avoir les yeux brûlés".

Pour les contributions, attention, les mécaniques de jeu font qu'une restauration donne vraiment plus de puissance à un perso. Peut-être une restauration de plus max ?

Enfin, pour Mon Histoire Me Ment : ça pourrait être un aspect de campagne ; pas besoin de prendre un aspect de personnage pour cela du coup !

A+


Avatar de l’utilisateur
François-XavierGuillois
Messages : 38
Inscription : 10 nov. 2016, 14:34
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar François-XavierGuillois » 04 juil. 2017, 08:38

Pour les contributions, j'ai conscience que c'est puissant, mais maintenir une contribution c'est beaucoup de travail, parfois des heures de travail par semaine pour moi ca les mérite amplement. il faut bien sur que le joueur soit sérieux.

oui ca pourrait être un aspect de campagne si c'était un trait partagé par tous les PJs, mais je ne veux pas l'imposer, là par exemple un joueur a pris un PJ sur Ombre-Terre, je l'ai transformé en "J'ignore tout de ma famille".


Avatar de l’utilisateur
François-XavierGuillois
Messages : 38
Inscription : 10 nov. 2016, 14:34
Contact :

Re: Ambre et niveau de réalité

Messagepar François-XavierGuillois » 03 sept. 2017, 20:03

Bon, finalement, au bout de deux mois, on est toujours dans la création de personnage, car laisser de la liberté, c'est aussi laisser beaucoup de choix à faire, de doutes qui surgissent, de difficultés à constituer un groupe commun (principalement car Ambre fait monter les enjeux). J'aurais peut être du appliquer les règles de la boite à outils sur les univers mythologiques...

Donc si vous tentez l'expérience, comptez une ou plusieurs séances rien que pour bien créer le cadre et les PNJs.



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité